Podczas ogólnopolskiego seminarium im Wstańorganizowane przez Paris Volley, pływaka i mistrza olimpijskiego Yannick Agnel wyszedł na scenę na wyjątkowy wywiad. Nie jest padelale zobaczysz, że tak jest inspirujące.

Rzeczywiście, aby odnieść sukces, musisz walczyć, a czasem nawet poświęcić część swojego życia, aby zobaczyć koniec. Wielu graczy z padel Francuzi pojechali spełnić swoje marzenie do Hiszpanii. Marzenie, ale też dużo pracy, a czasem nawet prawdziwy zakład. Byli jednymi z pierwszych obcokrajowców (po Argentyńczykach), którzy wyruszyli na World Padel Tour. A żeby być konkurencyjnym, nie ma wyboru, trzeba ciężko pracować. Dobra robota dla nich.

dziękuję 4EverSport, Livemotion et Spalony za jakość treści i obrazów.

Budowa ciała pływaków

« Il y a différentes tailles en fonction des nages. Les nageurs de brasse sont plus petits. De la même manière que Usain Bolt par exemple qui mesure presque 1m95, pływacy rosną z pokolenia na pokolenie. Plus tu as un bras imposant, plus tu transportes de l’eau, et plus tu vas vite. « 

« J’ai pris 10 kilos depuis la retraite sportive. En natation, ce qui est important c’est stosunek mocy do masy. Il faut être comme les cyclistes : le plus léger possible et développer le plus de watts possibles dans l’eau. Pour 2m02, je faisais 86 kilos. »

« Je suis content de voir des volleyeurs de taille normale. Nous avons eu une génération de nageurs où on était tous aux alentours des 2 mètres. »

Pokora mistrza

Le podwójny złoty medalista olimpijski został zapytany o reakcję publiczności na jego występy. Odpowiedź jest niesamowita:

« Il y a un truc de dingue. Je n’ai pas l’impression que c’est moi sur les images. J’ai tellement grandit avec l’idée des JO comme quelque chose d’inaccessible. »

« C’est le plus beau cadeau que l’on puisse faire à un athlète d’arriver à inspirować młodsze pokolenia. Je ne sais pas si j’ai conscience de l’impact que l’on a pu avoir. »

Szkolenie to inwestycja, a nie poświęcenie

« Pour moi, pendant 10 ans, une grâce matinée c’était se lever après 6h. Nie uważałem tego za ofiarę, jest to ponadto bardzo francuski sposób patrzenia na to. Postrzegałem to jako inwestycję. Le fait de se lever et de vivre ça. Ce n’était pas tous les jours facile, mais je considérais que c’était un privilège de vivre ces moments là. On était très peu dans le monde à vivre ça. »

« C’était 7 jours sur 7 avec 6 à 8 heures d’entrainement par jour. Mais quand tu commences à vivre ce genre de moments (grandes victoires), tu es prêt à faire n’importe quoi pour en vivre d’autres. Wspinaczka na górę jest dość skomplikowana, ale to wyjątkowe chwile. « 

Dyspozycje taktyczne i mentalne na wyścig

« J’ai préféré garder de l’énergie lors des phases de qualifications, et laisser « les meilleures lignes » aux adversaires. »

« Lorsque le journaliste pose la fameuse question « à quoi pensiez-vous pendant la course ? » et l’athlète se retrouve toujours sans savoir vraiment quoi répondre. Ce n’est pas qu’on pense à rien, c’est parce que on est dans un stan prawie medytacyjny. Jesteśmy tak skupieni na naszej męce, a doświadczyliśmy tego już tak bardzo podczas treningu, że tym razem po prostu dobrze się bawimy i dodajemy tę dodatkową duszę. 

« Lorsque l’on est dans la chambre d’appel, il y a des milliers de personnes qui tapent des pieds, et sprawia wrażenie gladiatora. To jedna z niewielu rzeczy, za którymi naprawdę tęsknię.« 

amerykańska kultura

« La culture au bord du bassin. La première fois que je me suis entrainé avec celui qui était l’entraineur de Michael Phelps, je suis passé d’un milieu froid, à un cadre où il y avait la musique à fond et des mecs qui te crient « come on you can do it » lorsque tu es dans le bassin. »

« La où l’on voit les choses différemment aux États-Unis, c’est au niveau du contrat. En France, les nageurs sont rétribués par le club. La-bas, j’arrive on pose le contrat, et je commence à le lire : je vois « Yannick doit 50 000 dollars par an à Bob Bowman ». Donc je lui demande et il me dit: « l’entrainement, c’est un service que tu payes »

« Ça a donc 3 effets immédiats. Le premier c’est que tu n’es jamais en retard à l’entrainement, vu le prix de l’entrainement. Le deuxième, c’est que lui non plus il n’a jamais été en retard à l’entrainement. Et le troisième, c’est que ça crée une certaine distance dans la relation qu’on entretenait tous les deux. Ça nous a permis d’avoir une relation plus de travail. »

« En France, on a souvent des entraineurs qui nous suivent depuis qu’on est jeunes, et jeśli zerwiesz ten związek, poczujesz się, jakbyś zakończył karierę. Il y a beaucoup moins cet effet de vieux couple. » 

Jego sportowa emerytura

Le nîmois przeszedł na emeryturę w wieku 23 lat, po igrzyskach olimpijskich w Rio w 2016 roku.

« Il y a deux sortes de retraites dans le sport de haut niveau. Moi Byłem pewien, że chcę rzucić, to była decyzja. Je me suis dis, j’ai plus à faire en dehors du rôle d’athlète. Nous les nageurs, on se projette en olympiades, donc il fallait se projeter pour 4 ans supplémentaires. Pour être honnête, je suis content de ne pas l’avoir fait lorsque je vois la situation actuelle. Je pense que ce doit être très dur pour les sportifs, en particulier pour ceux qui doivent repousser leur retraite. »

« La deuxième catégorie d’athlètes, ce sont ceux qui sont obligés de s’arrêter pour diverses raisons, souvent des blessures. Ils ont pendant des années cette petite voix qui leur dit « si je ne m’étais pas blessé… ». Et ça c’est vachement difficile. Maintenant, j’habite à Paris, j’ai fait l’université Dauphine, et je me sens bien. »

E-sport

Yannick Agnel został dyrektorem sportowym klubu e-sportowego.

« L’idée c’était d’associer le meilleur de l’expertise du sport à l’e-sport, et d’encadrer ces joueurs comme de véritables athlètes de haut-niveau. Je ne suis pas un expert dans le monde du jeux vidéo, mais par contre kadrujemy wszystkie szczegóły, które wyróżniają przedstawienie : préparation physique, suivi nutritionnel, médical, psychologique, sur la récupération… »

« Emocje są dokładnie takie same, jak w sporcie. Je pense qu’elle est même décuplée. Je ne gère pas la performance, car ce sont eux qui sont en compétition, donc je stresse beaucoup plus. Je ne pourrai jamais faire entraineur de haut-niveau, car je mourrai d’une crise cardiaque. Je préfère être en maitrise. »

Zarządzanie karierą

« Les échecs ne sont jamais évidents, mais c’est là que l’on apprend le plus. En ce qui concerne le monde de la nuit. Lorsque vous êtes jeunes et que vous avez des corps d’Aphrodite ou d’Adonis, et que vous êtes mis sous pression avec seulement quelques moments dans l’année pour faire la fête, et bien vous y allez à fond. Moi ça n’a jamais été particulièrement mon univers. »

« Ce qui a été le plus difficile ça a été de retrouver du sens lorsque j’ai arrêté ma carrière. De trouver ce que au fond de moi j’avais envie de donner au gens. En tant que sportifs, on est des passeurs d’émotion, aujourd’hui j’ai envie d’être un passeur de sens. 

« On parle souvent de management. Ce qui marche bien, en cette époque digitalisée, c’est d’aller manager avec les pieds. Ce que vous envoyez par email, si vous pouvez Poświęcenie czasu na wizualne poinformowanie tej osoby i prawdziwa wymiana czegoś na poziomie emocjonalnym jest ważne, faites le. »

Yannick Agnel to znacznie więcej niż pływak, którym kiedyś był. Jego głębokie myśli są bardzo inspirujące i można je zastosować w świecie padeli szerzej o życiu.